Mes derniers avis

samedi 11 janvier 2014

Pornstar

Auteur: Anthony Sitruk
Éditions La Musardine

127 pages
Parution : 26 Septembre 2013

4ème de couverture:

Ex-gloire de l’Âge d’or du cinéma porno français, Alan ne survit plus que de petits boulots : tournages à la chaîne pour un producteur véreux, « boute-en-train » dans un club libertin ou encore animateur dans un sex-shop… Parfois, il sort de son relatif anonymat pour signer quelques autographes, accorder des interviews à des journalistes ou « baiser » de jeunes débutantes qui voient encore en lui un dinosaure prestigieux. Disloqué entre son sexe envisagé comme un outil de travail et des émois naissants pour une jeune starlette du X abîmée trop tôt, l’odyssée d’Alan révèle un panorama très documenté de l’histoire du X en France et s’affirme comme un so long terriblement touchant d’une époque désormais révolue… Mais au-delà de l’émotion, Pornstar est un roman qui régalera les amateurs de la mécanique des corps et des fluides, car du sexe, oui, il y en a… Consultant informatique, Anthony Sitruk s’intéresse très tôt au cinéma porno qu’il découvre d’abord en regardant de vieilles VHS, puis avec les diffusions de Canal+. Cet intérêt le pousse à fonder en 2009 le site X-intime.com qu’il dirige avec son meilleur ami : l’occasion pour lui de rencontrer les réalisateurs, producteurs, acteurs et actrices qui font vivre tant bien que mal ce cinéma méprisé, vieillissant, mais terreau de ce premier roman formidable en tous points.

Mon avis:

Un synopsis plutôt intéressant même si on est loin de mon genre littéraire de prédilection. Je remercie donc les éditions La Musardine de m'avoir envoyé ce roman.

On suit Alain (Alan de son surnom d'acteur), acteur pornographique qui a vécu l'âge d'or du X mais qui n'a pas su retirer ses billes lorsqu'il le fallait. N'ayant pas pris sa retraite, il exerce toujours son métier mais sent bien qu'il est dépassé, un peu trop défraichi et loin de faire l'unanimité. Suite à une rencontre avec une actrice débutante, il va enfin s'écouter et arrêter ses activités.

J'ai aimé la rencontre entre ces deux personnages, leur relation assez atypique. Quant aux autres personnages, j'ai eu beaucoup de mal à ne pas m’énerver contre eux; ils sont quasiment tous imbus d'eux même, égoïstes, alcooliques, pervers et pleins d'autres qualités de ce style. On ne peut pas s'attacher à eux, les descriptions les concernant sont courtes, simples et efficaces mais ne nous donnent pour le coup, pas envie d'en savoir plus sur leur passé.

Concernant le style de l'auteur, on sent bien que beaucoup de recherches ont été faites, il connait bien son sujet, c'est bien approfondi. Cependant, je dois mettre un gros bémol sur le langage utilisé. La vulgarité permanente m'a énormément dérangée, surtout les trente premières pages qui pour le coup ont été une torture pour moi. Ce n'était pas nécessaire à mon goût et n'apportait pas le côté tragique qui aurait pu être un atout à ce témoignage atypique et déroutant. Elle était peut être nécessaire pour exprimer la véracité des faits mais ce n'est malheureusement pas passé avec moi.

La seconde partie du roman remonte cependant beaucoup le niveau. J'ai apprécié la séparation entre la vie d'acteur pornographique et son évolution. On ressent le changement de personnalité, la modification provisoire du personnage principale qui se détache progressivement de son ancienne vie.

En conclusion, un sujet recherché et bien mené mais qui perd son charme suite à un langage bien trop vulgaire.

Ma note:


8 commentaires:

  1. On me l'a proposé malheureusement j'ai dit non ce n'est pas du tout mon genre de lecture et ton avis confirme mon idée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'était pas particulièrement mon style non plus mais j’avoue que le synopsis m'a intriguée donc j'ai dit oui :) Mais je te comprends tout à fait, c'est une lecture particulière qui n'est pas adaptée pour tous.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Je comprends tout à fait, c'est une lecture pour public avertie et qui aime bien ce genre particulier.

      Supprimer
  3. Je crois que je vais passer mon tour, le sujet ne m'attire pas plus que ça! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peux comprendre ! Ma curiosité l'a emportée, je ne regrette pas mais j'aurais aimé que ce soit plus subtil. ^^

      Supprimer
  4. Je déteste les livres ou le narrateur est trop vulgaire… Bon de toutes façons je ne suis pas sûre que le sujet m'aurait intéressé sauf peut être si ta chronique avait été excellente :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai voulu savoir comment il allait s'en sortir, le final étant sympa. Mais c'est vrai que pour le langage vulgaire, j'ai eu ma dose ^^
      Dommage pour le coup car ca gâche un peu tout.

      Supprimer