Mes derniers avis

mercredi 19 mars 2014

Psi-changeling, tome 5 : Otage du plaisir

Auteur : Nalini Singh

Éditions Milady

456 pages

4ème de couverture:

Froide et dénuée d’émotions, Ashaya incarne la Psi par excellence. Du moins en apparence… Car la jeune femme n’a qu’un but : délivrer son fils du PsiNet avant que son peuple ne soit réduit en esclavage par le fruit de ses recherches. Mais son seul allié pourrait s’avérer plus dangereux que ceux qu’elle cherche à fuir. Résolu à venger sa sœur assassinée par un Psi, Dorian voue à cette race une haine tenace. En assurant la protection d’Ashaya et de son fils, ses convictions risquent fort de voler en éclats…


Mon avis:

L'intrigue se déroule directement à la suite du tome 4. Pas le temps de s'ennuyer, on est vite replongé dans la guerre entre les espèces.  Le conseil devient de plus en plus agressif et divisé. Silence accumule les échecs flagrants et cela commence a avoir un gros impact sur la population psi. Ashaya, la scientifique qui a aidé à la libération des enfants dans le tome précédent, décide de s'enfuir pour éviter une mort certaine à son fils Keenan.

C'est toujours un plaisir de retrouver cet univers particulier. On retrouve a nouveau un schéma connu car on a un léopard qui tombe amoureux d'une Psi. Pour ne pas se lasser, on a pleins de petites particularités sympathiques. Notre psi a en effet un conditionnement qui laisse complètement à désirer: elle ressent les émotions depuis longtemps, surtout la peur. Elle souhaite absolument protéger sa famille qui est sa joie mais son fardeau. Une relation familiale, un passé qui m'a beaucoup plu. L'intrigue est vraiment prenante, les ennemis plus nombreux; les humains ayant une présence plus marquée.

Ce tome se concentre sur un personnage que j'avais hâte de découvrir plus en détails: Dorian ! Je voulais en savoir plus sur lui et particulièrement sur son évolution: serait-il capable de dépasser sa haine des psi (depuis le meurtre de sa sœur), va t-il pouvoir se transformer un jour ? Son caractère fougueux, ses boutades et taquineries, tous ces petits détails qui font qu'il est un de mes personnages préférés. Sa relation avec Ashaya est vive, rapide, violente mais tout en gamme de gris comme lui. Ils se complètent bien et sont agréables à suivre.

Ce tome tient amplement ses promesses,  je n'ai pas du tout été déçue ! On se doute que Ashaya va rejoindre le réseau privé des léopards mais la manière dont les choses se passent sont originales, un œil nouveau sur une histoire que l'on pouvait penser facile. L'auteur ne prend pas de raccourci et j'ai aimé cela. Les relations sont aux centres de l'intrigue, les doutes que l'ont peu avoir sur soi même et sa propre famille, la vengeance, le doute et l'abandon. Beaucoup de thèmes abordés qui n’encombrent pas pour autant la lecture. On aperçoit moins le côté bestial des animaux mais plus le côté froid du sniper, les armes à feu et autres défense. Un tome psychologique au niveau des émotions mais moins porté sur les déviances psi.

Cette saga est sans conteste une de mes préférées et ce tome le confirme à nouveau !

Ma note:


Aucun commentaire:

Publier un commentaire